Read or Die !

02 décembre 2019

Cycle Jean-Paul Dubois : La vie avec philosophie

« Vous plaisantez Monsieur Tanner »

« Kennedy et moi » 

« Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon »

« Une vie française »

tannerkennedyindex

 Une vie française eBook by Jean-Paul Dubois

 

Ah, encore un de ces auteurs français qui me tardait enfin de lire, dont le nom-prénom me donnait à penser : « Tout un programme », et dont l’un des titres de roman sonnait la perfection : « Vous plaisantez Monsieur Tanner ? » . C’est d’ailleurs par celui-ci que j’ai commencé, un peu à reculons car, à tort, j’avais cru que mon père, à qui nous avions offert ce livre avec ma sœur, n’avait pas plus accroché que ça. Donc Dubois, c’est l’éclate à la lecture, la jubilation dans l’écriture.

Impression confirmée dans « Kennedy et moi », car même avec un sujet plus grave, le narrateur reste toujours un indécrottable optimiste, et philosophe devant les malheurs de sa vie. Avec toujours l’éclate totale à la lecture.

Encore plus grave, encore plus dense, encore plus profond, avec "Tous les hommes...". Et toujours cette bienveillance, ces traits d'humour imparables, ce non-apitoiement sur le mauvais sort...Et toujours cette éclate totale à la lecture.

Mise à jour du 4/11 : Dubois vient d'avoir le Prix Goncourt avec son dernier roman. CQFD.

Mise à jour du 2/12 : Viens de terminer "Une vie française". Beau mais ouch ! qu'est ce que c'est dur et triste...La fin est juste insoutenable.

 

Posté par Sacheshirecat à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 octobre 2019

"Tandis que j'agonise (William Faulkner)" : Tellement vrai

shopping

Il m'a fallu 3 tentatives (espacés sur plus d'un an) pour achever le roman. Une entrée en matière Faulknerienne compliquée. A nouveau, je m'en veux de ne pas avoir kiffé cette expérience de lecture unique, un proto-argo-red-neck rustre et primitif, aux antipodes d'ailleurs du langage doré et bourgeois de "La Porte," ça c'est marrant...Bon une nouvelle lecture s'imposera dans quelques temps, obligé.

Posté par Sacheshirecat à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2019

"La porte (Magda Szabo)" : Renvoyé !

porte

Roman conseillé par ma maman. J’ai eu beaucoup de mal à le lire, tiraillé entre la reconnaissance d'une qualité d’écriture évidente et d'une qualité d’écriture trop évidente (ampoulé ?). Je me suis senti un peu dans la peau de cette héroïne forte (une équivalent de Youza, cf. "La Saga de Youza", version femme de ménage) souvent agacée (à juste titre) par sa maîtresse, la narratrice, nunuche toujours à se plaindre, et qui m’est rapidement devenue insupportable...Bon on va plutôt dire que le timing de lecture n’était pas le bon, j’ai surement loupé le coche zut !

Posté par Sacheshirecat à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2019

BD "Intégrale Blueberry" : Cowboys et gros zizis

blueberry

L'intégrale de la BD est disponible à la médiathèque, hop hop, je les prends tous...Il était temps aussi que je m'y mette à celui-là. Et pas deçu, le cowboy il a pas vieilli, il lui arrive plein d'aventures captivantes, ça s'arrête jamais, jamais de temps mort, toujours dans le dur...Le King du Western quoi. Eastwood peut aller se rhabiller...

Posté par Sacheshirecat à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2019

"L'homme inquiet (Henning Mankell)" : Touché, coulé...

Henning-Mankell-Lhomme-inquiet-Points

Attention spoiler : sans le savoir, j'ai lu la dernière enquête de Wallander. Ce qui correspond aussi pour moi à sa première enquête car je ne connaissais Wallander que par la série britannique (avec Kenneth Branagh). Ceci posé, beaucoup de passages m'ont pour le coup laissés indifférents (états d'âme, relations familiales, histoires d'amour passées). L'enquête en elle-même est par contre assez captivante, sur fond de sous-marins et de post Guerre Froide avec une Suède coincée le c...entre 2 chaises (vous aurez compris, la chaise 1 sont les USA, et la chaise 2, l'URSS).

Posté par Sacheshirecat à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 juillet 2019

Cycle Modiano : "Rue des boutiques obscurs" / "Un pedigree" / "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier"

obsurquartierpedigree

"Rue des Boutiques Obscures" : cette histoire abracadabrandesque d'un homme qui tente tant bien que mal de retrouver ses souvenirs m'a bien fait kiffé. A ma grande surprise, j'ai trouvé cela drôle, le surréalisme de certaines scènes ajoutant à la cocasserie des situations dans lesquelles se trouve empêtré presqu'à corps défendant le personnage principal.

"Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier" : surpris aussi j'ai été car l'histoire est calquée sur le roman précédent soit un homme à la recherche de sa mémoire. Malheuresement ce côté redondant a fini par me lasser, et ce d'autant plus que le style adopté a un côté plus grave et moins comique.

"Un pedigree" : sur le coup je me suis demandé pourquoi je lisais l'autobiographie express d'un auteur n'étant pas trop fan de ce genre. Mais le vrai intérêt est d'apprécier le geste de l'auteur. Soit comment se débarasser (exorcicer ?) de ces 21 premières années de vie vaine en 150 pages. Ecrit à toute allure, donnant à chaque épisode de vie un intérêt quasi-nul, l'objectif est atteint avec brio pour le lecteur.

Posté par Sacheshirecat à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2019

"10 petits nègres (Agatha Christie)" : S'il n'en reste qu'un...

41Sljtq-FeL

Je pensais renouveler le concept "Bayard" après "Le Chien des Baskerville" et "Le meurtre de Roger Ackroyd", mais mon père m'a dit que la contre-enquête de l'auteur était cette fois peu convaincante. Ce n'est pas grave, cela m'a donné l'occasion de relire le roman de Christie avec plaisir et délectation...

Posté par Sacheshirecat à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Une vraie famille (Valentin Musso)" : Devine qui vient bricoler chez nous ce soir ?

51ewEcnr3FL

Librairie Bleu & Aure, Saint Lary. J'ai demandé conseil au libraire, qui m'a tendu un poche avec un nom qui ne me disait rien qui vaille...Un peu sceptique sur le coup, je me suis focalisé sur le prénom, et suis reparti avec la promesse du bandeau "coup de coeur de votre libraire". Eh bien, il est pas mal, ce film, un bon petit thriller, une escalade dans l'horreur.. Euh ah oui c'est un roman, pardon.

,

 

 

Posté par Sacheshirecat à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2019

"Le hussard sur le toit (Jean Giono)" : Road tripes mortel

Résultat de recherche d'images pour "le hussard sur le toit"

Alors pour l'anecdote, ce roman m'a été offert par ma maman à Noël dernier, en clin d'oeil à mon voyage à vélo de l'été dernier, où nous avons pédalé dans la région de Gap. Mon collègue Mathieu m'avait fait une réfléxion sur les paysages bucoliques que nous traversions alors : "Ah là là, on se croirait dans le Hussard sur le toit...". Ne connaissant pas du tout l'histoire, je m'attendais naïvement à du Pagnol local. Quel choc ! C'est du Walking Dead à la sauce provençale, en même temps qu'un road trip haletant. J'ai été saisi par l'art de la description de Giono qui ne tourne jamais en rond pour raconter des évènements que nous pourrions considérer comme redondant. Et cet Angelo, un vrai héros, plein de candeur, de bonté, de gentillesse... La classe.

Posté par Sacheshirecat à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2019

"Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Harper Lee)" : Classique, trop classique ?

Ne Tirez Pas Sur L'oiseau Moqueur

Toujours dans ma découverte de "classiques" américains, voici donc l'Oiseau moqueur, que je me suis empressé de lire après Emilie, et après avoir vu le film il y a quelques années, un classique lui aussi. Je n'ai pas été aussi enthousiaste que ma femme, aïe aïe aïe, ouaip, ouaip...Bon autant la lecture est très agréable et fluide, autant il y a toujours ce côté "candide" dans la narration un peu énervant, ce qui donne à tous les personnages un côté tête à claques. Oui bon j'exagère... Respect à l'autrice quand même, et à tout ce qui l'entoure.

 

Posté par Sacheshirecat à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2019

"L'affaire du chien des Baskerville (Pierre Bayard)" : Contre-enquête - n°2

Image associée

Et oui voilà la raison de cette relecture du "Chien des Baskerville" : connaître le Vrai coupable...selon Bayard. Dans la lignée du "Meurtre de Roger Ackroyd", c'est à nouveau l'éclate complète de pouvoir interpréter sous un nouvel angle cette enquête qui s'avère finalement complètement bafouée par Holmes. Qui l'eut cru ?!

Posté par Sacheshirecat à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Le chien des Baskerville (Arthur Conan Doyle)" : Epouvante dans la lande

Résultat de recherche d'images pour "le chien des baskerville"

Toujours dans la série "25 plus tard" et dans la série de Pierre Bayard, je m'attaque à nouveau à un roman qui m'avait traumatisé étant jeune, plus d'ailleurs par les descriptions de cette "lande" maudite, que par le "chien" en lui-même. Je me suis étonné à retrouver une atmosphère à la "Ctulu" de Lovecraft (ces "visions horrifiques de cette bête sortie tout droit de l'enfer..." etc.). Intéressant on cher Watson...

Posté par Sacheshirecat à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2019

BD "Le retour à la terre - Les métamorphoses - Tome 6 (Ferri/Larcenet)" : L'anti-déprime

Résultat de recherche d'images pour "bd retour à la terre"

Et voilà, le tome 6 vient de sortir...10 ans après le tome 5 ! J'avais déja évoqué la qualité de cette bd (en mai 2010 donc), mais voilà l'occasion d'en remettre à nouveau une couche...Bidonnant, émouvant, pertinent !

Posté par Sacheshirecat à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2019

"Qui a tué Roger Ackroyd (Pierre Bayard)" : Ben oui, c'est qui qui l'a tué ??!!

Qui a tué Roger Ackroyd? BAYARD Pierre Minuit 9782707320438

Bayard nous propse de "relire" le texte de Christie en balayant d'un revers de la main la solution de Poirot, qui voyait dans le Dr Sheppard (soit le narrateur) le meurtrier. Ou "l'art de lire entre les lignes", ou encore "l'art de la double voire triple interprétation d'un texte"... C'est captivant, et ça fait même peur de constater notre impuissance à ne pas considérer une version alternative crédible sur le nom du meurtrier, chamboulant ainsi des certitudes à priori "objectives". On pourra se passer des digressions philosophico-historico-mythico-littéraires pour ne garder que ce qui a trait au roman irectement.

Posté par Sacheshirecat à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Le meurtre de Roger Ackroyd (Agatha Christie)" : Le meurtrier est...

le meurtre de roger ackroyd, christie - AbeBooks

25 ans environ après avoir lu le roman, je me replonge dedans pour une seule et bonne raison : la lecture du livre d'après. A tout de suite !

 

Posté par Sacheshirecat à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2019

"Le discours (Fabcaro)" : effet mitigé

Offert par Emilie, car elle sait que j'apprécie l'auteur de BD. J'étais intrigué, impatient de connaître sa verve plus littéraire. Du coup, j'en ressors mitigé : autant les digressions sont impeccablement placées, les tournures font mouche, l'effet comique est du plus bel effet, autant sa propension à s'autoflageller et à s'apitoyer systématiquement sur son sort a fini un peu par me lasser...

Le Discours, de Fabcaro - Noël 2018 : 14 livres à offrir ...

Posté par Sacheshirecat à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2019

"Irrécupérable (Lenny Bruce)" : provocation et stand up

Résultat de recherche d'images pour "lenny bruce autobio"

Nous avions entendu parler de Lenny Bruce dans la fabuleuse série "The marvelous Mrs Maisel". Un coup de coeur de son autobiographie (récemment traduite pour la première fois) dans "Le Masque et la Plume", et il n'en fallut pas plus pour me plonger dans sa vie pour le moins tumultueuse. Quelques passages sont assez jubilatoires, dans un contexte bien présenté des débuts du "stand up", mais ce qui a pu choquer à l'époque (les années 60) est malheureusement trop bien assimilé aujourd'hui pour s'offusquer de ses frasques et provocations. 

Posté par Sacheshirecat à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2018

BD : "Donjon (Sfar - Trondheim - Larcenet)" : N'importe nawak au pays des monstres

Couverture de Donjon Parade -1- Un donjon de tropRésultat de recherche d'images pour "donjon zénith"Donjon monsters t01 jean jean la terreur

La série "Donjon" : du gros bidonnage, des monstres pas beaux, du n'importe quoi tout le temps, des histoires sans queues ni têtes (et parfois sans bras ni jambes), des dessins avec plein de sang, d'hémoglobines et de squelettes partout. Y'a de la joie, quoi !

 

 

 

 

 

 

Posté par Sacheshirecat à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2018

"Des souris et des hommes (John Steinbeck)" : un conte beau et triste

Résultat de recherche d'images pour "des souris et des hommes poche"

25 ans après : toujours aussi triste, toujours aussi magnifique...

Posté par Sacheshirecat à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2018

"Fantasia chez les ploucs (Charles Williams)" : tout est dit !

Fantasia chez les ploucs - Poche - Charles Williams ...

25 ans après : mais qu'est ce que je me marre ! Toujours autant ! 

Posté par Sacheshirecat à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]