Ne Tirez Pas Sur L'oiseau Moqueur

Toujours dans ma découverte de "classiques" américains, voici donc l'Oiseau moqueur, que je me suis empressé de lire après Emilie, et après avoir vu le film il y a quelques années, un classique lui aussi. Je n'ai pas été aussi enthousiaste que ma femme, aïe aïe aïe, ouaip, ouaip...Bon autant la lecture est très agréable et fluide, autant il y a toujours ce côté "candide" dans la narration un peu énervant, ce qui donne à tous les personnages un côté tête à claques. Oui bon j'exagère... Respect à l'autrice quand même, et à tout ce qui l'entoure.